AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 






 

 Tohiro Daisuke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité
................................



MessageSujet: Tohiro Daisuke   Jeu 16 Déc - 3:21

Tohiro Daisuke (Ex Shinji Kaguya)
Yume



      Passeport Shinobi.

    ♠️ Age : 15 ans
    ♠️ Date et lieu de naissance : 12 Septembre de l'An 8 près des ruines de l'ancien village de Kagerō no Sato, le village de la vapeur, ancien village ayant disparu il y a 14 ans.
    ♠️ Nindô : Tout dans la vie peut être dissous, la haine comme l'amour.
    ♠️ Village actuel : Yume
    ♠️ Rang : Chunnin, rang 2
    ♠️ Taille : 1 m 74
    ♠️ Couleur des yeux : Bleus

      Psychologie.



Mes potraits
~


Ambitieux ; •••••
Vaillant ; ••••
Altruiste ; ••••
Vicieux ; •••••
Cruel ; •••••
Sensible; ••••
Serein; ••••
Vaniteux; ••••
Haineux; •••••

Caractéristiques physique :

Les traits caractéristiques physique sont très important, car au delà de l'aspect purement matériel et de l'aspect que chacun transmet, ce sont les premières images que nous donnons aux autres, et c'est à travers celle-ci et ce ressenti qu'ils vont se faire leurs premières impressions sur nous. Daisuke est un jeune garçon de 15 ans de ce qu'il y a de plus normal. Pour son âge il mesure une taille moyenne qui ne le classe jamais dans les plus petits et jamais dans les plus grand. On peut cependant et aisément remarquer ses aptitudes physiques que sa musculature dévoile. En effet, étant un shinobi et bien que de corpulence tout aussi moyenne, son corps est entretenu par les activités physique qu'il pratique depuis qu'il a choisi la voie du ninja. Cette allure élancée convient très bien au jeune adolescent et lui permet d'être habile dans ses mouvements. Néanmoins il apparait une certaine nonchalance dans sa démarche ce que certains prennent pour de la suffisance de la part de ce garçon ou que d'autre attribuent à son âge et à la démarche particulière des adolescents.
En second plan et dans une vision physique plus approfondie de l'individu, il convient de détailler les traits déterminants du visage du jeune homme. De plus et même bien souvent avant son visage, les gens s'attardent sur sa chevelure d'or dont les reflets scintillant rappellent la crinière d'un certain animal. Sa coiffure quelque peu en bataille et malgré tout très ordonnée, c'est un style qu'il se donne comme tout bon shinobi en ce monde. La coiffure ou les particularités physique de bon nombre de ninja sont liés à leurs mentalités et à leurs visions de leur propre personne. Ici elle est le reflet de sa personnalité, preuve d'assurance, elle encadre son visage à merveille. Les gens comme toutes personnes normalement constituées s'attarderont ensuite sur ses yeux, car c'est bien là la façon la plus commode de regarder un individu à travers les yeux. On peut là aussi y apprendre beaucoup sur l'état d'une personne, les yeux sont vecteurs d'émotions et un simple regard peut vous attirer ou au contraire vous faire fuir. Le regard bleu azur du jeune adolescent aura quant à lui plutôt le premier effet. Son regard est profond et cette couleur azur semble être si profonde qu'elle vous donnera envie de vous perdre dans cet océan. Néanmoins quelque chose vous arrêtera certainement car vous aurez remarqué qu'outre l'aspect agréable et la douceur de ses yeux, il s'en dégage une forte détermination, presque anormale. A travers celle-ci peut découler un sentiment de doute, d'un regard qui n'est pas tout à fait franc car toute détermination et conduite à travers une motivation et peut être que vous n'aurez pas envie de connaître celle-ci.

Ce qui pourra peut être vous fasciner en revanche c'est le masque qu'il porte à hauteur de son nez, encadrant ses yeux à travers sa chevelure dorée et le noir de ce masque, pour un contraste lui allant à merveille. En effet, sous ce masque se cache les traits d'un visage fin, visage qu'il prit soin de masquer lors de ses 11 ans. Ses aptitudes ninjas se développant et les premiers combats arrivant, il était tant d'ajouter du mystère à son apparence et de cacher son apparence juvénile qui le décrédibilisait du moins d'après lui.
Enfin il lui convient de parler de son style vestimentaire. D'un naturel décontracté quand à ce qu'il porte, il ne sera pas rare de le voir arborant un jogging un peu large ainsi que plusieurs t-shirt avec ou sans manche. Néanmoins il porte souvent des couleurs sombres pas par idéal mais plutôt par goût. Le reste vient compléter son attirail ninja, ceinture, gilet et sandale. Nous avons donc ici fait le tour de ses caractéristiques physiques les plus remarquable de Daisuke, il est temps de passer à son mental.

Caractéristiques mentales :

Nous voilà donc au portrait le plus profond de l'individu, le portrait qui n'est pas superficielle, le portrait qui n'est pas vôtre image pour les autres, une part de vôtre fort intérieur, le portrait mental, psychologique ou appelons le comme on le souhaite, mais ce portrait détermine ce que représente l'individu, ses forces, ses faiblesses, ses buts, ses craintes et ses doutes il est là le reflet de l'âme de celui-ci et lui permet d'exister avant tout.
Concernant Daisuke et avant toutes les caractéristiques que nous pourrons lui attribuer, ce qui se détache en premier lieu est sa grande ouverture d'esprit, cette capacité à accepter qu'il puisse coexister de nombreuses visions de ce monde, propre à chaque individu. Cette notion est très importante puisque elle lui permet de toujours être sociable mais aussi de faire ses propres décisions à travers ce flot d'informations. En outre il en découle de nombreuses capacités et notamment celle de pouvoir comprendre ce qui peut guider l'autre d'un chemin vers un autre, ce qui est souvent important pour se faire un avis neutre des choses et de savoir comment agir, que ce soit en combat ou dans la vie. De plus, il est un individu très réfléchi pour son âge et ses choix à travers sa vie sont toujours murement étudiés ce qui lui confère une maturité précoce pour son âge. Disons que ce gamin est quelque peu avancé sur les jeunes de son âge, sa vision lui est propre et ses capacités plutôt mature jouent un rôle important quant à ses actes.
En second lieu et concernant les rapports qu'il entretient avec les autres, Daisuke est une personne plutôt réservé, ce qui ne veut pas dire timide, mais il ne prendra pas souvent les devants lorsqu'il ne connait pas son interlocuteur. Néanmoins une fois qu'il a confiance, il devient tout de suite moins renfermé, et se dévoile. Cette partie de lui le fait passer souvent pour quelqu'un d'arrogant car les gens ne considèrent pas ce léger retrait comme une partie de son caractère mais plutôt comme un atout lui permettant de conserver une part de mystère sur son identité. On a souvent l'impression qu'il cache les choses. Au final il en reste tout de même un individu très sociable.

Ensuite, et comme souligné dans la description physique, la nonchalance fait aussi partie intégrante de son caractère. Cependant il convient d'établir de quel type de nonchalance il s'agit. Daisuke ne rechigne pas à la tâche ou à effectuer diverses actions, mais il n'attache que très peu d'importance aux horaires, aux lieux, aux dates, il agit un peu de son gré et son attitude peu parfois paraître désagréable de ce fait. Il est capable de négliger certaines choses mais ces négligences sont toujours volontaires, ce qui veux dire qu'il est tout de même très attentif aux choses auxquelles il attache réellement de l'importance. Venons en donc à ces choses auxquelles il attache de l'importance.
Le jeune adolescent suit une ligne de conduite qu'il s'est modelé et qui convient à son image. Sur le plan personnel, il attache une grande importance à son accomplissement en tant que shinobi c'est pourquoi il recherche toujours ce qui peut lui apporter une équilibre constante entre sa progression et ses activités en tant que shinobi. Etant ambitieux, il aura tendance à négliger ce qui pour lui peut paraître comme facile et ce sera bien souvent son erreur. Ensuite et comme beaucoup d'adolescents de son âge, il est très attaché aux valeurs que sont l'amitié et l'amour, ce sont deux principes fondateurs de sa conduite. Il affectionne les gens francs, honnêtes et qui s'entraident, il considère les petits gestes comme malgré tout très importants car ils sont fondateurs de ces sentiments. Ce sont là les principes de sa mentalité et de sa personnalité.


Ce qui ne me tue pas me rend plus fort
Mon histoire.


Chapitre 1 : Prélude

C'était il y a 15 ans, une période bien courte dans une vie, mais qui semble ici remonter très très loin dans la chronologie du monde des shinobis. La guerre était à son apogée, mais aussi, et bien qu'elle ne le sache pas encore au commencement de son déclin. Pourtant rien ne le laissait paraître et aucun espoir ne semblait être perçut. Les trois plus grandes nations du monde s'étaient lancées dans une lutte acharnée et bien que certaines zones de ce monde ne soient pas concernées le KO était jusqu'à lors total. Les conséquences étaient tels que des luttes internes commençaient dans les pays reculés...
La naissance du jeune Daisuke se trouve près de Kagero no sato, le village de la vapeur, un village très reculé dans le pays de la terre. Un village qui avait vécu paisiblement jusqu'à présent mais qui depuis la guerre n'avait cessé de se dégrader, le déclin était tel que tout le monde sentaient sa fin proche et la tension qui y régnait avait certainement atteint son apogée. La peur de se retrouver intégré au conflit avait gagné les habitants et les quelques shinobis présents au sein du village s'étaient retrouvés exclus de la population de part leur status. Ils étaient considérés par les habitants comme des armes et tôt ou tard ils allaient apporter des ennuis au village car dans toutes guerres ils représentaient la force vive et armée du pays. Beaucoup d'entre eux avaient d'ors et déjà quittés le village vers d'autres contrées ayant une vision moins pacifiste du conflit, les autres avaient quittés le bourg et s'étaient réfugiés non loin du village.

Les parents de Daisuke quant à eux avaient toujours habités à l'extérieur du village et ce à cause de la spécificité de cette famille assez spéciale, les Tohiro. Leur image au sein du village n'était pas des plus appréciée car la majorité des membres de la famille possédaient des capacités spéciales et effrayantes aux yeux des villageois. En effet, il n'était pas très facile pour eux d'en comprendre le sens. La famille Tohiro était en réalité en possession d'un kekkei genkai des plus étonnants puisqu'ils avaient la capacité d'utiliser la vapeur et certains même l'acidité de celle-ci à travers un art appelé Futton. Cette capacité faisait d'eux des combattants impressionnant mais cette image ne pouvait pas être acceptée de la meilleur des manières par un village bien trop pacifiste et tolérant les pratiques ninjas sans les approuver. Néanmoins, cette capacité n'était pas pour autant répandue, et son père en était le dernier détenteur. Il n'était pas pour autant le personnage le plus illustre du clan, en effet, l'apparition de cet art remonte à un shinobi qui fut appelé Kitai Doku, un titre honorifique qui lui fut attribué en raison de sa maitrise parfaite du contrôle de l'acidité dans la vapeur, une maîtrise qui nécessite un excellent contrôle de son chakra et une coordination motrice parfaite. Le père de Tohiro bien qu'étant un très bon combattant n'avait quant à lui pas atteint un niveau de maturité suffisant dans cet art pour pouvoir prétendre à des jutsu très puissant utilisant le taux d'acidité...

...Enfin c'est dans cette atmosphère de conflit et dans cette famille assez étrange aux yeux des autres, que le petit Daisuke vu le jour. La vapeur émanant des diverses sources volcaniques de la région obstruée comme à son habitude la vision des individus et un épais voile blanc comparable à du brouillard entouré la petite maison des Tohiro. Cette apparente tranquillité et passivité fut bientôt brisée par les premiers cri du nourrisson dont la première image fut sa mère et son père. Le petit garçon naquit aussi brun que sa mère mais avec les yeux de son père. Ce ne serait qu'au fil du temps que ses cheveux s'éclairciront pour devenir aussi clairs que ceux de son père. Les parents du jeune bébé savouraient cet instant de pur bonheur car en ces temps bien dur il fallait savoir apprécier chaque moment de joie. Malgré tout, ils restaient inquiets quant à leur avenir et quant à celui du nouveau venu, quoi de plus normal pour des parents d'autant plus que la situation n'était pas des plus facile et l'avenir n'allait pas les aider loin de là...

Chapitre 2 : Une rencontre déterminante

Ce matin là, le jeune gamin âgé dès lors de 7 ans s'était réveillé une fois de plus dans le centre pour orphelin dans lequel il était hébergé depuis la disparition de sa mère il y a deux ans dans des circonstances troubles. Son père, quant à lui, il ne l'avait presque pas connu, puisqu'il avait succombé lors des conflits internes au sein du pays de la terre. Ses yeux bleus écarquillés, il fixait sans attention particulière le mur en face de lui, laissant dévoiler l'atmosphère morose d'une chambre d'internat. La pièce était comme inanimée tellement elle paraissait triste. Les murs peints d'un jaune très pâle étaient tous écaillés sans exception et la froideur des lits superposés en métal n'était pas la pour arranger les choses. Une grosse horloge ronde et peu expressive était accrochée au dessus de la porte de sortie et laissait indiquer que Daisuke était encore en retard. Se frottant les yeux et débroussaillant les cheveux, le jeune garçon sauta du lit avant de retirer de l'armoire en bois située à droite de son lit, un jogging et un t-shirt. Ses premier pas hésitants, ceux du réveil, il finit par gagner le réfectoire avant de s'apercevoir que le déjeuner avait déjà eu lieu, et que tout le monde avait déserté la salle. Il se retrouvait donc la debout, face à cette immense salle vide, quelques tables avaient été déplacé et le tableau laissait apparaître ce qu'il y aurait de bon à midi. Un peu vexé d'avoir raté le premier repas de la journée, il décida de profiter de son temps libre pour aller trainer dans le petit village de commerçants non loin de l'orphelinat.

Le village était en contre bas d'une falaise, il n'était pas très grand et parmis les quelques maisons qui s'y dressaient on retrouvait de nombreux étalages faisant la vente de diverses articles. Certains vendaient de la nourriture, d'autre du parfum ou encore de la roche et de nombreuses sculptures taillées dans la pierre. Marchant à travers les divers chemins de pierre qui composaient les rues du village, Daisuke avançait, le regard vide sans but particulier. Cela faisait néanmoins plusieurs fois que son ventre effectuait des remous et que l'appel de la faim le gagnait de plus en plus. Au détour de quelque ruelles, il fut attiré par un marchand de pains briochés, "les meilleurs de la région" disait-il. Ce n'est pas l'envie qui lui manquait de croquer dans une de ces délicieuses brioche, mais il ne possédait aucun moyen d'acheter ces aliments. Comme tout jeune gamin insouciant il allait donc commettre son méfait, et profitant de la non-vigilance du commerçant, il s'empara d'une de ces fameuses pâtisseries avant de prendre la fuite à toute vitesse sous les cris de ces adultes en colère. Il fut rapidement poursuivit et malgré son habileté et sa vitesse il fut bientôt rattraper. Pire, au détour de deux ruelles et tentant de faire faux bond à ses poursuivants, il se retrouva coincé dans une ruelle sombre...

...Quelques poubelles jonchaient le cul de sac, tandis que les ordures s'éparpillaient dans la rue, certainement aidées par les animaux errants. L'atmosphère n'étaient pas des plus plaisantes et la situation des plus agréables, le jeune garçon sentait le stress monter à une vitesse folle tandis qu'il se retournait lentement. Le commerçant se trouvait face à lui, le tablier encore au coup et un rouleau à pâtisserie dans la main. Il poussait des jurons incompréhensible qui venaient se perdre dans les poils de sa barbe. Son allure était malgré tout repoussante, et la colère qu'il dégageait peu rassurante. De pas lent, Daisuke se reculait en position défensive à mesure que le commerçant avançait, jusqu'à se retrouver totalement prisonnier son dos heurtant la falaise, ce qui signifiait qu'il n'y avait plus d'issues. D'un geste très rapide mais qui parut une éternité au gamin, le commerçant leva son rouleau de manière à frapper le jeune malfrat. L'orphelin ferma les yeux, et un bruit sourd se fit entendre, mais quelque chose clochait, il ne sentait aucune douleur et ne semblait pas avoir subit le coup. Ouvrant les yeux, il découvrit qu'une autre personne s'était interposée entre lui et le commerçant, bloquant de ses deux bras l'attaque de l'homme en colère. Son attitude valeureuse, les armes postées à sa ceinture et surtout, le bandeau frontale qu'il portait à son front indiqué qu'il s'agissait d'un shinobi. Sur le petit morceau de métal était gravé deux pierre superposée l'une plus grosse que l'autre. Le ninja dégaina très vite un petit morceau de métal cuivré qu'il lança au boulanger, une pièce. Ce qui tout à coup fit reculé le commerçant puis abandonner sa chasse.


"Tu devrais savoir que toutes récompenses se mérite gamin. Néanmoins je reconnais que tu as un certain potentiel"

Finit-il par lâcher avant de tendre sa main vers le jeune garçon. Le jeune Tohiro n'avait dès lors pas besoin de lui répondre puisqu'il le comprenait. Son attitude valeureuses, ses capacités, son apparence respectable avait très vite impressionné le gamin, qui alors qu'il ne le connaissait pas du tout, le considéré déjà comme un modèle et lui était redevable. Sa main tendue n'était pas qu'une simple marque de compassion, mais plutôt une invitation à le suivre à tout quitter, et à continuer sa route dans une autre voie. Après tout, le potentiel dont le shinobi parlait était peut être justifié, et si ce n'était pas le cas, il avait quand même plus à gagner qu'en moisissant dans cet orphelinat. C'était d'ors et déjà tout choisi, il le suivrait, peut importe ce qu'il adviendra, sa route était liée à la sienne. Il tendit alors aussi sa main dans un geste amical avant de marcher aux côtés de cet inconnu. C'était le début d'une nouvelle vie.

Chapitre 3 : Capacités

La compagnie d'un sensei avais profondemment chamboulé la vie de l'orphelin et depuis que le jeune garçon avait suivit la trace de ce shinobi du pays de la terre sa vie était sortie de toute monotonie. Leur aventure avait démarrée dans ce village commerçant et s'était poursuivi aux quatre coins du continent de la terre. Voguant de village en village, d'apprentissage en apprentissage, cette vie exaltante lui permettait de s'épanouir pleinement. Le jeune garçon murissait de jour en jour à son contact et son envie de recevoir l'enseignement de son maitre lui permettait de garder l'équilibre entre l'ambition et l'écoute. De plus il avait, de par la formation de son mentor, découvert qu'il était quelqu'un de très spéciale, qu'il sortait de l'ordinaire. Sa formation était longue et lui et son sensei avait tout à faire. Durant cette période de voyage, il avait appris les fondements des arts ninjas, le système de contrôle du chakra et tous les enseignements primaires qu'un shinobi de son âge se devait de savoir. De plus, il avait appris ce que signifiait les affinités, avant de découvrir avec surprise que lui n'en possédait aucune. Quel sentiment de frustration avait-il ressentit ce jour la, cependant il n'étais pas au bout de ses surprises car en dépit de cette troublante incapacité, il avait découvert involontairement son don, son kekkei genkai comme lui avait apprit son maître. Dans un combat périlleux contre des shinobis hostiles, sa faculté héréditaire s'était déclenchée et un nuage de vapeur avait envahit la zone leur permettant d'avoir leurs opposants par surprise. Malgré toute l'expérience de son maitre, ce dernier avait été incapable de lui dire de quel domaine il s'agissait là, mais qu'il s'agissait certainement d'une compétence qu'avait acquise sa famille à travers une maitrise poussée du katon et du suiton, bien que lui même ne put les maitriser individuellement. L'étonnement était de taille puisque d'après lui, il n'avait encore jamais vu de combattant possédant cette capacité, ce qui lui promettait un avenir très intéressant.

Outre ses aptitudes personnelles de combats, le jeune garçon avait appris les moyens stratégiques de se défendre ainsi quelques valeurs propre à un shinobi. L'écoute, l'attention, l'anticipation mais aussi la coordination en groupe et l'esprit d'équipe lui étaient devenus familier. Tout cette entrainement lui avait permit d'acquérir une capacité de réflexion étonnante pour un jeune homme de son âge. L'attitude excellente de l'élève paraissait plaire totalement à son entraineur et facilitait dès lors l'assimilation des enseignements. La symbiose psychique entre le maître et l'élève est des plus importantes dans la transmission des arts ninjas, cependant elle est rare en ce monde, les égos de chacun prenant le dessus sur leur devoir. Daisuke en avait conscience, et avait depuis le départ décidé de se consacrer uniquement sur le savoir de son mentor, puisque lors de leur rencontre, les volontés du jeune garçon restaient flou, perdue dans un passé anéantit par le hasard de la vie. Hors aujourd'hui il avait un but, c'était là la réalisation de sa propre personne, il commençait à se sentir quelqu'un à part entière et la confiance accordée par le shinobi du pays de la terre ne pouvait que renforcer ce sentiment. L'orphelin en était sur, il serait un grand shinobi et servirai justement la cause et le parti que l'avenir lui ferait prendre. Il se sentait prêt à un engagement total. Restait maintenant à trouver la cause de cet engagement mais les conseils qu'il avait reçu lui permettait de rester patient et de ne pas se laisser entrainer vers n'importe quoi. De plus son voyage initiatique prenait bientôt fin et son sensei parlait de plus en plus d'un renouveau, d'un retour. Mais d'un retour vers quoi?...Daisuke se le demandait bien mais il se rappelait souvent les paroles de son guide lors d'une de leurs nombreuses conversations.


"Le monde évolue mon jeune apprenti. Les choses changent, les choses changent toujours. Elles doivent changer. Les gens se détruisent, les guerres font des victimes, mais les gens savent aussi s'unir. Les informations circulent, les stratèges se régalent, la guerre devient un jeu, mais les innocents en payent le prix fort. Certains malgré eux se retrouvent prix dans la bataille et leurs combats ont des répercussions sur de nouveaux groupes de personnes, jusqu'à atteindre d'autres villages, puis les frontières, puis d'autres pays. Nôtre pays est pauvre, sans défense, il n'a pas sa place dans un tel conflit. Pourtant les bruits courent que certains s'unissent pour faire prosperer, ou du moins essayer de construire quelque chose dans ce pays, et il est temps pour nous de nous mettre en marche. Nous allons agir dans leur intérêt qui est en fait nôtre intérêt commun."

Chapitre 4 : La construction du devoir

Iwa, le village caché du pays de la terre. La naissance de ce village avait eut comme conséquence pour Daisuke comme pour son sensei, la naissance d'une famille. Le village mis en place, il était un espoir pour tous les shinobis du pays de la terre désireux de participer à l'ascension de leur pays natal. Il était vu aux yeux de tous comme un tremplin démographique et économique, un mélange d'équilibre entre la sureté et l'ambition. C'est ici que leur route s'arrêta, désireux, tout deux de se donner corps et âme dans cet élan d'espoir qui parvenait après les périodes de guerre qui avaient marqué le monde. Aux yeux du gamin qui avait désormais grandit, à l'âge de l'adolescence, iwa était pour lui comme une lumière venant percer l'ombre que le passé avait instauré dans son esprit. Tout était enfin clair, et il pouvait remercier son maître et ses enseignements. Sa rencontre avait bel et bien était le tournant de sa vie et tout le futur découlait de ce simple moment, de cette simple main tendue, de cette confiance qui s'était installée dès le début entre les deux hommes. Le jeune homme avait désormais pour lui le plus grand des respects ainsi que la plus grande des confiances.

Pourtant, tout cet espoir semblait désormais hors de portée même pour le plus grand des utopistes. Iwa n'était plus, iwa avait sombré, une fois de plus la guerre avait prit le dessus. Tout était allé très vite, en une nuit, une seule et si sombre nuit qui avait réussie à détruire la construction de tout un peuple, le travail d'une année entière. Le carnage avait été infernale, les combattants tombaient les uns après les autres, en quelques heures c'était tout Iwa qui avait su être retournée et le Tsuchikage avait été humilié. Le drapeau du pays venait d'être sali par la cruauté d'un groupe néfaste, une puissance terrible comparable aux mécanismes, aux rouages d'une machine que rien ne pouvait endiguer. Mourir ou se soumettre tel était le destin qu'avait eut les survivants. Daisuke avait choisi de mourir aux côtés de son maître et n'avait pas lâché les armes. Il avait participé aux mouvements rebelles, cependant il avait finalement fait le choix de se raviser, contrairement à son mentor qui tomba sous les coups adverses. L'élève avait finalement dépassé le maître, c'était ce qu'avait pensé le jeune garçon lorsque tout ce-ci arriva. Triste était la réalité, mais le but qu'il poursuivait ne pouvait pas s'achever maintenant. La mort n'était pas la solution, et bien que la soumission puisse paraître comme une marque de lâcheté et d'abandon, c'était dès lors la plus rationnelle. Faire prospérer Iwa, voilà ce qu'était son but, mais il fallait savoir rester réfléchi et patient. Daisuke ne possédait ni la force, ni la maitrise pour pouvoir espérer lutter contre l'organisation qui était à la tête de ce village désormais connu sous le funeste nom de yume. Il devait se résigner à les servir, c'était son unique chance de voir son but un jour s'accomplir.

Quel sentiment désagréable pouvait il ressentir, mais il semblait désormais clair qu'il devait diriger ou réunifier le mouvement rebelle. Cependant il ne pouvait montrer qu'il se trouvait en désaccord avec le système établi et devait se plier aux ordres, aux assassinats, aux complots. Il devait négliger l'aspect mauvais des choses et accomplir ce qu'on pouvait lui demander pour ne laisser paraître aucunes informations sur sa réelle volonté. Il fallait être très prudent, mais la maturité du jeune homme allait être la clé de ce double jeu. Nous voilà rendu à l'instant présent et les faits à venir seront certainement déterminant quant à l'avenir du jeune homme et de son pays.

Mais qui es-tu ?
~



    ♠️ Prénom : Alex
    ♠️ Age : 17 ans
    ♠️ Motivation pour le personnage : J'avais à coeur de jouer un personnage originale et de changer de ce que je faisais habituellement
    ♠️ Ce que vous pensez du forum : Que du bien, c'est pour ça que je reviens Smile
    ♠️ Fréquence de connexion : 5/10
    ♠️ Code : Validé par Ida
Revenir en haut Aller en bas
▪ KazeNiban ▪
≡ Perversité Incarnée ≡
Admin
................................


¤ Fiche Shinobi ¤
Expérience:
19/120  (19/120)
Estimation grade : : Niban.

MessageSujet: Re: Tohiro Daisuke   Jeu 13 Jan - 18:52

[list][font=arial]BIENVENUE SHINJI^^

Content de revoir un ancien membre revenir^^

Désolé du temps que l'on met pour évalué ta présentation, mais le forum est en pleine reconstruction et donc on ne pourra pas l'évaluer immédiatement. En réalité, le forum va changer drastiquement et avant de nous lancer dans une correction qui t'amènerait à changer de nombreux détails, nous préférons attendre le Renouveau de Hns.

Tu peux suivre l'avancée ici: Le Renouveau de Hangyaku no Shinobi

..............................................


¤ ¦ There's still one hope for this world...US ¦ ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité
................................



MessageSujet: Re: Tohiro Daisuke   Mar 18 Jan - 18:13

Très bien, je prends note de tout ça
Revenir en haut Aller en bas
▪ KazeNiban ▪
≡ Perversité Incarnée ≡
Admin
................................


¤ Fiche Shinobi ¤
Expérience:
19/120  (19/120)
Estimation grade : : Niban.

MessageSujet: Re: Tohiro Daisuke   Mar 18 Jan - 19:18

Parfait^^

J'espère qu'on se revoit bientôt sur le forum^^
(Si t'as besoin d'aide ou a la moindre question, n'hésites pas)

..............................................


¤ ¦ There's still one hope for this world...US ¦ ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité
................................



MessageSujet: Re: Tohiro Daisuke   Jeu 20 Jan - 18:49

Oui, moi aussi je l'espère. J'attendrai patiemment les modifications.
Je suis souvent sur la box si on souhaite me trouver ^^
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
................................



MessageSujet: Re: Tohiro Daisuke   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tohiro Daisuke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: D é c h é a n c e ; :: Passé-

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit