AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion




 

Partagez | 

 

 Clan Kurorai [Kumo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▪ Satori Tojou no Men'ba▪
≡ Metsubou - Destruction ≡
Modo
................................


¤ Fiche Shinobi ¤
Expérience:
15/120  (15/120)
Estimation grade : : Akatsuki.

MessageSujet: Clan Kurorai [Kumo]   Dim 24 Juil - 2:18

* Nom du clan : Kurorai (Foudre Noire)
* Nombre de membres autorisés : [3 je crois bien, voire quatre selon si on me compte ou pas]
* Particularités des membres :
Capacités spéciales :
Les Kurorai maîtrise des techniques de Raiton Noir qui - utilisées à même dose de chakra que des techniques de Raiton basiques - sont plus puissantes. La couleur que prend leurs jutsu est due à leur chakra sombre semblable à celui de démon auxquels sont comparés les membres du clan. Étant spécialisés dans les techniques de foudre, l'utilisation du Raiton a été poussée jusqu'à un point où l'électricité peut avoir une autre utilisation que la destruction et l'électrocution. Les membres du clan sont extrêmement agiles et rapides en plus d'être doués au taijutsu et au katana.
Ils en reçoivent tous un forgé par le clan même et permettant d'utiliser des techniques de Raiton Noir. Le sabre est considéré comme un co-équipier et par ce fait peut-être comparé aux chiens des Inuzuka.

Provenance du Raiton noir :
Les techniques de foudre de couleur noire prennent leur source à la fois dans le chakra jaune sombre des Kurorai et dans leur détermination à éradiquer leur adversaire, qui fait un point crucial à l'exécution de ces techniques. Sans cette volonté de vaincre et de surpasser sa propre personne et son opposant, même le plus puissant des chakra du clan n'aboutirait qu'à un jutsu de raiton basique, et ce dernier perdrait alors de son efficacité ainsi que de son potentiel de destruction et/ou de son utilité principale.
L'électricité prend donc un aspect noir extrêmement profond au moment où elle émane de l'utilisateur et gagne alors en puissance, le sort puisant dans un flux de chakra jaune noirâtre et obscur provenant du fondateur du clan, dont le chakra était assimilable à celui d'un démon - d'où la réputation du clan.
En somme, la puissance d'un jutsu raiton est accrue quand un Kurorai l'utilise, la couleur de l'électricité en étant le témoin. Sans ce chakra et cette intention ferme de remporter la victoire, faisant la supériorité de ces éclairs face à un éclair basique, il serait impossible d'user des techniques de Raiton Noir.

Katana Kurorai :
Le katana d'un membre du clan Kurorai lui est attribué à son accès au grade de chûnin au sein de Kumo (du moins avant sa chute). Il le choisit dans l'armurerie du clan selon les affinités qu'il ressentira avec le sabre. À compter de ce jour, le shinobi propriétaire le considérera d'instinct comme un véritable coéquipier et lui fera de la même manière une place incontestable dans ces combats, et il le lui rendra bien.
Forgée à l'aide de techniques bien particulières et connues seulement au sein du clan, la lame, en plus d'être incassable et impourfendable, pourra prendre la forme d'un éclair – noir bien sûr – et permettra alors d'employer des jutsu Raiton Noir.

* Histoire :La genèse du clan Kurorai remonte à la genèse même du monde shinobi, à cette époque où les premiers ninjas faisaient leur apparition suite à l'avènement d'un homme appelé le Sage des six chemins. Parmi toutes ces étoiles montantes du ninjutsu se distinguait un Éclair dont la puissance écrasait toute forme de résistance. De son véritable nom Raigetsu Kurorai, celui que l'on surnommait l'Éclair Noir en raison de ses jutsu Raiton prenant la couleur des ténèbres une fois émis de son corps et même de son sabre, fut un combattant hors-pair et savait faire preuve d'une force incroyable ainsi que d'une agilité et d'une rapidité élevées aussi bien de corps que d'esprit. Son comportement froid, cruel, et son attitude impassible ne s'effaçant même pas après avoir fait couler des litres de sang lui valurent une réputation de démon qui ne l'atteignait guère.
Il maîtrisait son raiton destructeur à la perfection et avait poussé son emploi du raiton commun à une utilisation plus performante et plus variée que l'électrocution pure et simple ; en grande partie grâce à son immense réserve de chakra qui lui conféra une longévité et vitalité qui semblaient sans borne. Tous ces attributs se transmirent à chaque génération dans le clan Kurorai par l'intermédiaire de son fils, et ce jusqu'à nos jours... Même visage blême, mêmes cheveux noirs, mêmes yeux jaunes.

Malgré tout, il restait un pacifiste convaincu dont nul ne soupçonnait l'existence et ne tuait jamais sans raison. Son rêve le plus cher était de voir un jour les Hommes arrêter de se chamailler et de s'entretuer pour des parcelles de terres ou autres raisons insignifiantes, effaçant à jamais ces côtés égoïstes et égocentriques de la nature humaine qui fait que la haine, l'avidité et la folie poussent des êtres corrompus à détruire des familles et vies innocentes, jusqu'à pousser un jour l'humanité toute entière à sa perte. Ne souhaitant pas rêver à ce qui ne se ferait tout seul, il usa sans compter de son raiton et de son sabre, éliminant ceux qui faisaient de ce monde une terre gorgée de sang et de larmes. On ne soigne le mal que par le mal, et il fallait éradiquer ce qu'il y avait de pourri sur cette terre en se servant des pouvoirs qui lui avait été conférés, ce peu importe le prix à en payer, tel était le nindô du fondateur du clan Kurorai, Raigetsu Kurorai, aussi connu sous le nom de guerre d'Éclair Noir.


Menant cette vie de ninja refusant de se soumettre à l'autorité des seigneurs féodaux, il rencontra une kunoichi de teint noire avec laquelle il eut deux enfants. Une fille ainée à la peau aussi mâte que sa mère, Nana Kurorai ; et un fils cadet ressemblant trait pour trait à son père, Nakano Kurorai. Raigetsu et sa femme entrainèrent leurs deux enfants dès qu'ils furent en âge de soulever un sabre. Ensemble, il furent initiés au kenjutsu, aux arts ninjas et plus que tout au Raiton Noir que eux aussi maîtrisaient. Au fil des ans, une rivalité plus ou moins saine s'imposa entre les deux enfants qui progressaient sans cesse afin de surpasser l'autre. Aider aussi par une très grande quantité de chakra (pourtant pas aussi immense que celle de leur père), ils parvinrent tous deux la trentaine atteinte à se hisser au niveau des plus grands shinobi de ce monde et étaient craints et respectés de tous comme un duo sans pitié qui semblait invincible.
Leur mère décéda quelques année plus tard suite à une maladie dite incurable, et il vint alors leur tour d'avoir des enfants : Nana donna naissance à trois enfants noirs et Nakano à deux blancs, qui plus tard formeraient le Quintet Kurorai. Tout ce qui rendait si spécial le premier Kurorai se retrouvait dans la famille de Nakano, tandis que la famille cousine tirait de sa femme. Cependant, tous les cinq se montraient capable de faire usage du Raiton Noir que leur parents leur apprirent à maîtriser. Ces deux derniers refusèrent dès lors tous contrats afin de se consacrer à l'éducation et l'entrainement de leurs successeurs. Raigetsu, lui, vivait en ermite non-loin et s'en allait souvent pour des missions qu'il se fixait lui-même afin de poursuivre son nindô, longue période qui laissa mûrir et perfectionner les nouveaux venus.

Survint alors un évènement qui allait tout bouleverser : un clan mandaté par le daymio du pays de la foudre de l'époque, homme que le pouvoir rendit fou, sans raison et avide d'argent avait pour consigne de piller les villages d'une petite zone, et le quartier où les Kurorai avaient élu domicile se trouvait sur la liste. Lorsqu'ils y arrivèrent et menèrent l'assaut qu'ils menaient à tout autre village, le clan fut décimé dans son intégralité de la main même de Nana et Nakano, qui envoyèrent le butin récolté jusque là entièrement teinté de sang et chaque sac contenant une tête d'un membre du clan engagé au daymio.
Ce dernier, fou de rage, envoya alors la totalité des clans sous son joug pour abattre les deux Kurorai qui venaient de faire couler la goutte de sang qui faisait déborder son vase. Une embuscade fut tendu alors qu'ils se trouvaient en dehors de leur repaire - pour ne pas avoir à se frotter à l'Éclair Noir - et malgré la résistance formidable opposée par les Kurorai et les nombreuses victimes dans le camp adverse, la cible fut détruite et la mission fut couronnée d'un semblant de succès. Les deux autres parents furent assassinés dans leur sommeil lors des deux nuits suivantes.

Les cinq enfants, négligés par le seigneur du pays, se retrouvèrent alors en trois jours orphelins, alors qu'ils étaient âgés entre 19 et 26 ans. Cela ne fit que renforcer le comportement froid et cruel des deux Kurorai qu'ils tiraient de l'Éclair Noir. Ceux que l'histoire nomma plus tard ''le quintet" allait mener un coup d'état qui mettrait fin à la folle démagogie du daymio. Une journée de préparation s'imposa, espionnée par Raigetsu qui arborait alors un masque marqué de deux éclairs noirs, dissimulant son visage meurtri par le temps et les combats. L'assaut fut mené au levé du crépuscule et dura toute la nuit, sans perdre de temps. Et alors que la lune s'affichait impassiblement de son plein dans le ciel obscur, la forteresse du seigneur féodal résonnait des bruits de lames s'entrechoquant et pourfendant la chaire, des cris de douleurs et de désespoirs des victimes, des fracas des éclairs et des corps s'écrasant sur le parquet. La citadelle se tut aux environ des trois-quart de la nuit, seuls bruissaient les pas fuyant du seigneur féodal qui courait en vain dans sa demeure, tentant d'échapper au quintet dont il était la proie et butant par endroit sur les cadavres de ceux qu'il avait utilisé comme bouclier. Les couloirs s'apparentaient à une boucherie, les portes s'effondraient et le sang teintait les murs. La daymio se retrouva vite coincé, et sorti par la fenêtre, un cri court dans la nuit...

Il eut beau s'efforcer de les corrompre avec les propositions et les pots de vin les plus alléchants qu'il pouvait leur offrir, et même qu'il ne pourrait jamais, l'ainé du quintet, fils de Nakano, lui enfonça la pointe de son katana dans le cœur de la même manière que celui qui était cette fois à genoux, pleurant et implorant l'avait fait à des centaines voire milliers de personnes. Abandonnant son corps inerte au parquet froid, il firent demi-tour laissant sa place vacante à une prochaine personne qui s'annoncerait sûrement plus intelligente. Mais alors qu'ils étaient en route pour la sortie du palais, comme un tremblement de terre retenti à l'extérieur et les pas de plusieurs centaines de chevaux et d'hommes armés battaient le sol dans leur direction. Tous mirent posèrent leur main sur leur katana se disposant à engager un nouveau combat, et alors qu'il s'apprêtaient à dégainer, un puissant tonnerre retentit à l'extérieur du bâtiment auquel suivirent les hennissements paniqués des montures qui semblaient fuir dans tous les sens.

Quand ils sortirent, ce n'est qu'à moitié surpris qu'ils aperçurent au loin l'Éclair Noir, retirant la pointe de son sabre de la jugulaire du dernier shinobi envoyé en renfort... Toute une troupe venait de se faire exterminer sans la moindre once de pitié, et ce jusqu'à la dernière âme vivante. Il n'en restait qu'un incontestable carnage à ciel ouvert, l'odeur du sang exhalant des terres et des corps électrocutés et calcinés des victimes. Pourtant, Raigetsu ne rengaina pas, se contentant seulement d'éjecter le surplus de sang sur la lame de son sabre qu'il tenait toujours fermement, les yeux tournés vers le ciel. Le quintet s'avança alors, mais le dos toujours tourné, leur aïeul leur envoya une volée de kunai qui vinrent se planter alignés à leur pieds et formant instantanément un barrage de foudre noire.

- Raigetsu !
- … Je vous félicite... Vous venez de réaliser un coup de maître qui persistera dans l'histoire. En faisant couler ce sang impur, vous avez sauvé quantité d'innocents et rendu justice à des familles accablées par la peine. Ne perdez jamais cette notion de vue... Je suis fier de vous.

Ces paroles marquèrent à jamais chacun des Kurorai composant le quintet et le clan tout entier de par le temps. Verser du sang impur pour une cause juste, loin du sacrifice dépourvu de raison, peu importe la cruauté du crime. C'est ce qui influença en grande partie la volonté des Kurorai à combattre fidèlement et impitoyablement pour le village caché de Kumo et le pays de la foudre qui était leur berceau.

- Votre plan d'action était parfait et il en fut de même pour son exécution ; mais malheureusement, vous êtes nés bien trop tard pour avoir connaissance de cette dernière données qui fait la raison de ma présence ici. Ce n'est pas pour rien si personne n'a osé jusqu'ici s'en prendre à cet homme et sa forteresse... Il lui restait une dernière carte qui une fois jouée il y a des décennies dissuada quiconque de lui faire opposition...

Il se tourna quelques secondes et les regarda à travers son masque impassible marqué de ce qui deviendrait l'emblème du clan, avant de reprendre froidement...

- À partir de maintenant n'intervenez plus, vous en avez assez fait pour cette nuit. C'est ici que je vous dis au revoir.

Ce furent ces dernière paroles. Tournant des talons il lança haut dans les airs un dernier kunai qui se planta derrière le quintet, déployant un dôme d'électricité noir qui vint se rejoindre au mur déjà présent, calfeutrant les cinq shinobi dans un espace clos et dépourvu de lumière. Il y eut un court silence, puis le ciel résonna et la terre se mit à trembler. À ce tumulte suivit un éclair qui sembla déchirer ciel et terre. Tout grondait à l'extérieur et il leur était impossible d'en apercevoir les évènements. Puis tout finit par se taire, laissant place à un calme paradoxale des évènements qui venaient de se dérouler. L'Éclair Noir qui les enveloppait s'évanouit dans la nature et c'est là qu'ils purent contempler ce paysage désolé, dont il ne restait que cendres et poussières. Les arbres, les corps, le palais avaient disparu, ou plutôt étaient tombées... Seuls persistaient au milieu de la terre fumante le masque et le katana du démon aux éclairs noirs, dont le souvenir serait éternel.

[…]

À ce jour, la nuit du coup d'état mené par le Quintet Kurorai n'est plus mentionné que dans les livres d'histoires concernant le pays de la foudre, et le nom de Raigetsu Kurorai n'est connu que par les membres du clan et les personnes intéressés par l'Histoire et le Rikudou Sennin – les deux hommes ayant certaines accointances. Le nom de l'Éclair Noir et ses hérédités ne se transmirent que chez les descendants de Nakano. Sa sœur, Nana, ne légua que les particularités qui permettaient d'utiliser les techniques de Raiton Noir ; se comptait parmi ses descendants le Raikage Sandaime, par exemple.

Même si Raigetsu restait, reste, et restera le fondateur symbolique du clan, ce furent les deux fils de Nakano Kurorai qui le mirent sur pied, étant les deux seuls détenteurs de la totalité des pouvoirs, capacités et compétences qui faisaient de leur grand-père un ninja exceptionnel. Les deux membres les plus éminents du quintet étaient nommés Zuheisei et Hakotoba. Craints par les shinobi du monde entier depuis le coup d'état du pays de la foudre, il purent ériger un clan qui le dit-on aurait pu bien plus que rivaliser avec les Uchiwa et les Senju du pays du feu, s'ils avaient eu à être mit en confrontation. Leur renommée n'était plus à refaire et dans le pays les Kurorai s'imposèrent par leur force et leur habileté comme le clan à avoir de son côté ; mais la fidélité et l'honneur de ces shinobi avaient plus de valeur à leurs yeux que toute le corruption que l'on put leur proposer, et aucune haute instance n'osa les contrarier de trop depuis le coup d'état.

Ils comptèrent parmi les principaux clans artisans à la construction du village de Kumo et se démarquèrent en particularité sur le champ de bataille, chose qui perdura et refaisait surface à chacune des guerres que mena le village caché des nuages. Les Kurorai devinrent une pièce maîtresse de la force militaire et offrait une puissance qui joua de par leur qualité en tant que ninjas et leur réputation, jusqu'à ce que Satori Tojou ne les entraine dans la chute de Kumo. Malgré la résistance dont ils firent preuve et leur efficacité lors de la dernière guerre avec le nombre de victime dans leur clan très limité, seuls quelques uns survécurent à ce laps de temps d'une quinzaine d'année qui s'annonça meurtrier pour le monde entier. À présent, seule une poignée vit encore et combat pour une cause propre, qui quelle qu'elle soit, sera poursuivi avec la plus forte des déterminations, permettant au clan des Éclairs Noirs de survivre encore et encore à travers leurs combats...

-------------------------------------------------

* Nom de la technique : Détection - Roken'
* Spécialité de la technique : Ninjutsu
* Affinité de la technique : Raiton
* Rang de la technique : C
* Description de la technique : En faisant parcourir un léger courant électrique relié à l'utilisateur sur le sol, ce dernier peut détecter tout ne se trouvant pas dans les airs dans le périmètre voulu, en sachant approximativement ce que c'est. Plus l'utilisateur a de l'expérience, plus il est facile pour lui de s'approcher de la description exacte des lieues et personnes qui l'entourent, en discernant les clones des vrais et les armes utilisées, mais à un niveau encore plus élevé, les types de jutsu employés et mouvement du chakra ennemi... On raconte que le fondateur du clan pouvait discerner l'affinité utilisée et se battre les yeux bandés aussi bien et voire mieux qu'en utilisant sa vue.


* Nom de la technique : Katana explosif - Bakudan Katana *
* Spécialité de la technique : Ninjutsu
* Affinité de la technique : Raiton
* Rang de la technique : C
* Description de la technique : L'utilisateur concentre de la foudre noire dans la lame de son katana qui prend alors la forme d'un éclair, puis la plante n'importe où et augmente la tension électrique pour la faire exploser et détruire ce qui a été transpercé.



* Nom de la technique : Perfection - Jûjitsu *
* Spécialité de la technique : Ninjutsu
* Affinité de la technique : Raiton
* Rang de la technique : B
* Description de la technique : Technique permettant de se renforcer ainsi que d'aller plus vite grâce à la foudre. Elle permet aussi d'améliorer la détente, ainsi que toutes les autres capacités physique... Technique dont l'apprentissage s'avère long mais se compense largement avec son utilité, son efficacité et sa puissance.


* Nom de la technique : Clone d'ombre de foudre explosif - Bakudan raikage bunshin *
* Spécialité de la technique : Ninjutsu
* Affinité de la technique : Raiton
* Rang de la technique : A
* Description de la technique : Un Raikage bunshin amélioré par le clan Kurorai, il agit de la même manière qu'un clone d'ombre constitué de foudre ; seulement si lui est touché, au moment où il se détruit, il électrocute l'adversaire dans la demi-seconde et l'électricité noire l'atteindra qu'il soit au sol ou dans les airs, pouvant aller même jusqu'à le poursuivre.



* Nom de la technique : Éclair tourbillonnant – Rasenrai *
* Spécialité de la technique : Ninjutsu
* Affinité de la technique : Raiton
* Rang de la technique : A
* Description de la technique : L'utilisateur concentre un fort courant électrique noir dans sa main auquel il fait prendre la forme d'une sphère en le faisant tournoyer à grande vitesse au dessus de sa paume. La cible touché, elle sera transpercée et électrocutée, ou simplement électrocutée et voltigera en tourbillonnant, suivant sa résistance. Cette technique peut très bien être comparée au Rasengan du Yondaime Hokage, mais à part l'esthétique, elles n'ont rien en commun. Il est vrai que les Kurorai ayant créé cette technique se sont inspiré du Rasengan, mais le Rasenrai n'est pas aussi puissant qu'un Rasengan dont l'élément naturel a été changé en foudre, il est juste un peu plus puissant que le Rasengan, mais beaucoup moins puissant que le Rasenshuriken.


* Nom de la technique : Kurorai - Foudre noire *
* Spécialité de la technique : Ninjutsu
* Affinité de la technique : Raiton
* Rang de la technique : S
* Description de la technique : Après avoir enchainé une grande quantité de signes incantatoires, l'utilisateur bombarde les nuages d'une bombe d'électricité qui donnera naissance à un éclair, foudroyant plus tard l'utilisateur de la technique (qui n'est pas électrocuté). Ce dernier est alors entouré et protégé par un aura de foudre pendant un certain temps où il insuffle la moitié de son chakra, qui donne alors sa couleur noire à l'éclair. L'utilisateur n'a plus qu'à exécuter son adversaire, le foudroyant de cette éclair noir à la vitesse de la lumière. Un rang 3 peut foudroyer deux fois, les rangs 4 et 5 trois fois, un rang 6 cinq fois, et un shinobi à son apogée, de rang 7, dix fois (la véritable limite n'étant pas connu, le chiffre a été fixé à partir du maximum de fois utilisé par l'Eclair Noir à la connaissance du clan).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Clan Kurorai [Kumo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: G é n è s e ; :: • D o n n é e s :: Autres. :: Clans autres.-

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit